Non classé

Retrouver sa vraie nature.

Plonger au plus profond de notre âme pour enlever les couches d’émotions négatives accumulées pendant trop longtemps et retrouver ainsi sa vraie nature.

Des rêves plein la tête, des étoiles dans les yeux, le cœur rempli d’amour, c’est l’âge heureux pendant lequel tout est insouciance et innocence. Au début de notre vie nous sommes tous conscient de notre vraie nature, débordant d’espoir, nous avons confiance dans la vie et dans toutes les personnes qui nous entourent. Nous contemplons le spectacle les yeux rivés sur le devant de la scène, émerveillés, sans se poser de questions puis nous découvrons l’envers du décor, les coulisses, les vicissitudes de la vie. Au fil du temps, les émotions refoulées, les non dits, les sentiments non exprimés s’accumulent et un jour sans crier gare nous font beaucoup souffrir.

Les émotions qui peuvent détruire notre vraie nature.

Les émotions qui peuvent détruire notre vraie nature sont nombreuses et malheureusement difficiles à éviter. C’est lorsque nous sommes confrontés à la déception, l’amertume, la frustration, la trahison, l’humiliation, l’injustice et la rancoeur que viennent se poser les unes après les autres des couches de ressentiments sur notre corps émotionnel. Les injustices que nous subissons, le manque d’amour et tous les aléas de la vie auxquels nous sommes confrontés nous s’obligent à nous enfermer dans une carapace sans ne plus laisser paraître aucune de nos émotions ni aucun de nos sentiments. Nous essayons ainsi de nous protéger des blessures émotionnelles pour éviter qu’elles n’affectent aussi bien notre corps physique que notre mental.

Savoir respirer pour se libérer du passé.

Les conflits intérieurs viennent souvent des traumatismes subits que ce soit dans l’enfance dans l’adolescence et même adulte. Trahi par un ami, frustré par un collègue, parfois déçu par un parent autoritaire font que les couches d’ondes négatives accumulées empêchent le bon fonctionnement de notre système respiratoire. Pour se libérer et faire disparaître les films polluants qui nous étouffent, la première chose à faire est d’apprendre à respirer correctement en se concentrant et en visualisant le corps émotionnel pour faire disparaître les cicatrices les unes après les autres et faire tomber le voile.

Pratiquer pour retrouver sa vraie nature.

Dans un endroit calme assis sur le sol ou sur une chaise, le dos bien droit, portez votre attention sur votre respiration. Visualisez-vous enfant, lorsque vous étiez fier d’être vous-même, lorsque votre cœur était grand ouvert, quand vous ne connaissiez, ni la méfiance, ni la colère, ni la culpabilité, un cœur pur dans un corps pur. Inspirez et faites glisser mentalement les couches de pellicules négatives déposées sur le corps astral au niveau de la colonne vertébrale. Visualisez à chaque inspiration une couche grisâtre qui se détache de vos vertèbres et qui disparaît avec l’expiration en s’enfonçant dans le sol. Vous vous sentez déjà plus léger, apaisé, recommencez l’expérience autant de fois que vous en avez envie, au rythme de votre respiration. Inspirez jusqu’au bout de l’inspire et expirez jusqu’au bout de l’expire. Essayez de pratiquer cette respiration 5 minutes par jour, ouvrez votre cœur, pardonnez-vous et pardonnez aux autres. Au bout de quelque temps vous vous apercevrez que vous vous dirigez lentement mais sûrement vers une guérison émotionnelle certaine. Vous redeviendrez cette personne que vous étiez avant, généreuse, altruiste, bienveillante, sensible, ambitieuse et vous trouverez la force d’aller jusqu’au bout de vos rêves. Plus rien ni personne ne vous arrêtera car vous serez vous-même, la personne que vous étiez avant de recouvrir votre âme de couches de ressentiments et de colère, avant que la vie ne vous blesse. Inspirez pour retrouver votre vraie nature et expirez pour vous débarrasser des nuages noirs car « La vie est un grand bien perdu quand on ne l’a pas vécue comme on l’aurait voulu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *