Partir au Canada avec un PVT : qu'y a-t-il à savoir
Voyages

Partir au Canada avec un PVT : qu’y a-t-il à savoir ?

Le Canada est un pays qui vous fait rêver depuis longtemps et vous avez décidé de vous lancer dans ce voyage ! Plus rien ne pourra vous arrêter… enfin, jusqu’à ce que vous constatiez que votre budget n’est pas suffisant pour couvrir votre séjour. Heureusement, le Canada fait partie des pays signataires de l’accord PVT avec la France. Devenir PVTiste est l’un des meilleurs moyens de réaliser votre rêve du Canada. Mais attention, ce n’est pas tout le monde qui peut profiter de cette opportunité ! Voici quelques informations à connaître sur le PVT au Canada.

Partir au Canada en PVT : pourquoi cette option ?

Vous avez toujours rêvé de découvrir le Canada et d’y rester pour un long séjour ? C’est peut-être le moment de concrétiser votre projet avec un PVT. En effet, chaque année, le Canada ouvre le programme de PVT aux jeunes voyageurs français. Sans doute, c’est la manière la plus facile de partir au Canada pour un très long séjour avec un budget limité.

Le PVT, aussi appelé permis vacances-travail, est un type de visa réservé aux voyageurs français qui souhaitent partir au Canada pour un long séjour. Ce permis permet à la fois de voyager, tout en étant autorisé à travailler pour subvenir les besoins tout au long du séjour. Le permis vacances-travail permet de rester au Canada jusqu’à 24 mois, soit 2 ans. Il peut être délivré auprès de l’ambassade du Canada. Vous pouvez aussi faire appel à une agence experte comme Marco Vasco Canada pour vous accompagner dans toutes les démarches.

Attention, les places sont limitées !

Comme mentionné plus haut, ce n’est pas tout le monde qui peut obtenir un permis Vacances-travail au Canada. Il y a des conditions à respecter. Mais avant, vous devez savoir que les places sont limitées. Le Canada a un quota de PVT à attribuer chaque année. Ce quota change tous les ans, voire au cours de l’année. En 2019 par exemple, le quota annoncé au début de l’année est de 7 150 places. En revanche, celui-ci a été élargi jusqu’à 15 050 au mois de mai. Vous devez vous renseigner au préalable auprès de l’ambassade du pays.

Si vous remplissez les conditions requises, déposez dès que possible votre dossier afin d’augmenter vos chances d’obtenir ce visa. Bien sûr, ce type de visa a un prix. Il faut compter au minimum 338 $ CA, soit environ 230 €, pour obtenir ce permis Vacances-travail. Il vous faudra prévoir cette somme si vous voulez partir en PVT au Canada.

Remplissez-vous les conditions requises ?

Avant de prétendre quoi que ce soit, vous devez aussi vous poser la question sur : les conditions d’obtention d’un PVT au Canada. Remplissez-vous les conditions requises ? Pour profiter de ce type de visa, vous devez obligatoirement être un citoyen français. Bien sûr, vous devez aussi disposer d’un passeport valide. La validité de celui-ci doit couvrir la durée de votre séjour. Il faut également que ce soit votre première participation au programme PVT. En effet, ce type de visa est réservé aux personnes n’ayant pas encore déjà participé à un PVT.

Le permis Vacances-travail du Canada est réservé exclusivement aux jeunes voyageurs âgés de 18 à 35 ans. Aussi, vous devez avoir quelques économies de côté. Les billets d’avion, les frais de logement, les frais d’obtention du PVT ne sont pas les seuls coûts à prévoir. Il vous faudra aussi disposer d’une certaine somme pour couvrir vos besoins, 2 500 $ CA pour être exacte, soit près de 1 700 euros. Un dernier point important, n’oubliez pas de souscrire à une assurance maladie, rapatriement et hospitalisation. Cela est indispensable pour décrocher le PVT. D’ailleurs, les agents d’immigration peuvent vous refuser l’entrée au Canada si vous n’avez pas souscrit à une assurance PVT.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *