blur-card-city-311716
Bien-être

Qu’est-ce que le CBD ?

Connu depuis 6000 ans en Chine, le chanvre possède plus de 400 constituants organiques. Le CBD est une molécule du groupe cannabinoïde dans le chanvre. Le cannabidiol (CBD) a été isolé en 1940 par Adams, mais sa structure et sa stéréochimie ont été déterminées en 1963 par Mechoulam et Shvo. On lui a tiré des substances thérapeutiques qui guérissent de nombreuses maladies depuis.

Comment définir le CBD ?

Les cannabinoïdes auxquels appartient le CBD, sont des éléments organiques qui ont des impacts sur le fonctionnement du système nerveux humain. Le plant de chanvre peut en composer plus de 60 par la synthèse. Le CBD fait partie des cannabinoïdes majeurs avec le THC ou le tétrahydrocannabinol. On a 2 variétés de chanvre qui comportent du cannabidiol: le chanvre indien a l’origine de la marijuana et le chanvre industriel auquel on peut extraire de la fibre pour le textile.

Les recherches scientifiques ont trouvé dans le CBD des propriétés guérisseurs et relaxantes. Alors, grâce à l’autorisation de vente de produit cbd, vous aurez la possibilité de profiter au mieux de ses bienfaits sous plusieurs formes: en infusion avec les fleurs de chanvre séchées, en évaporation sous forme de e-liquide ou en baumes ou en état d’huile pour les massages relaxants.

Quels sont les bienfaits thérapeutiques du CBD?

Le CBD possède de nombreuses actions thérapeutiques dont relaxante, anti-oxydante, anti-âge et anti-ride, anti-douleur sur le corps humain. Les chercheurs n’en ont pas encore fini avec ce cannabinoïde. On a dévoilé également des propriétés antispasmodiques, antipsychotiques, anti-convulsifs et neuro-protectrices en lui. Donc, l’huile contenant du CBD est un bon moyen de relaxer les muscles au cours des massages. Le CBD soulage également le stress au quotidien et rend le système nerveux plus résistant.

Par ailleurs, des chercheurs du California Pacific Medical Center ont testé les actions du cbd sur le traitement contre les cancers du sein métastasés. Des recherches in vitro ont conduit au résultat suivant : le cannabidiol arrive à faire cesser l’action du gène responsable de la propagation des cellules cancéreuses (du sein et autres types de cancer). Chose incroyable ! Cette molécule détruit les cellules cancéreuses et n’attaque pas les cellules saines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *