murs commerciaux
Immobilier

Quels sont les inconvénients de posséder uniquement des murs commerciaux?

L’investissement en locaux commerciaux offre de nombreux avantages. Cette alternative à l’investissement dans l’immobilier de particuliers s’impose aujourd’hui sur le marché. Parmi ses avantages : un rendement annuel moyen conséquent, des charges d’entretien pas très importantes et même une réglementation plutôt flexible ! Cela dit, ce type de projet comporte des risques qui peuvent entrainer d’importants dégâts sur votre investissement.

Quels sont les obstacles qui peuvent se dresser devant une telle opération d’investissement sur des murs commerciaux ? Comment les éviter afin de garantir une affaire avantageuse et rentable ?

Découvrez dans cet article les inconvénients de ne posséder que des murs commerciaux.

 

Qu’est-ce que des murs commerciaux ?

Les « murs commerciaux », « murs de boutique » ou encore « magasin » désignent l’ensemble des locaux destinés à un usage commercial. Les investisseurs souhaitant réaliser un plan d’épargne peuvent choisir de se lancer dans l’immobilier pour acheter des bâtiments de magasins et des boutiques. De plus, ce projet est réalisable sans avoir à posséder l’intégralité des fonds de commerce nécessaires.

Ce type d’investissement dans l’immobilier commercial comporte de nombreux avantages, comme :

  • La présence d’un locataire signataire d’un contrat de bail commercial et d’un fonds de commerce.
  • Le versement d’un loyer chaque mois ou chaque année par le locataire au bénéfice du propriétaire bailleur constituant un complément de revenus conséquents.
  • La constitution d’un patrimoine varié sur le long terme pouvant aboutir à une plus-value pour bien vendre des murs commerciaux en Ile-de-France.

Néanmoins, il est essentiel de faire preuve de vigilance afin de ne pas tomber dans des inconvénients de taille capables de ruiner radicalement vos projets.

 

Les inconvénients de ne posséder que des murs commerciaux en Ile-de-France

Un investissement exclusif en murs commerciaux en Ile-de-France peut comporter un certain nombre de risques. A l’image de la plupart des investissements dans l’immobilier locatif, le risque d’impayés de loyers existe et peut s’avérer élevé. Aussi, à l’inverse d’une location pour particulier, le recouvrement à l’expulsion d’un mauvais payeur est plus simple, s’agissant d’une location de murs commerciaux. Cette clause favorable au propriétaire lui permet de bénéficier d’une main mise sur son local en cas de pertes de chiffre d’affaire. Ce qui est donc un inconvénient pour le locataire est perçu comme un avantage du côté du propriétaire.

L’autre inconvénient réside dans le fait que la digitalisation de l’économie freine et réduit le recours à des points de ventes physique. Cette tendance entraine une augmentation du taux de vacance des locaux commerciaux dépassant ainsi celui des habitations. Afin de limiter l’impact de cette évolution du marché de l’immobilier commercial, il convient d’opter pour le meilleur emplacement possible du magasin. C’est même le critère le plus important menant vers la réussite de l’affaire commerciale. Par ailleurs et en plus de la situation géographique, le fait de reprendre des murs occupés revient nettement moins chers par rapport à des murs de boutique libre. Ainsi, il sera plus intéressant de profiter d’un loyer avantageux sur le long terme. Dans l’absolu, cette étape est déterminante dans la réussite ou l’échec de l’opération pour l’investisseur.