bien etre
Bien-être

Que nous apporte la médecine ayurvédique ?

Il existe des formes de médecine alternative aux grands effets curatifs, comme les plus connues : l’acupuncture, le massage, la méditation ou le yoga , entre autres. Mais il y en a beaucoup plus. Comme la médecine traditionnelle et alternative de l’Inde, appelée Ayurveda, un mot sanskrit qui se traduit par « science de la vie » .

Son origine remonte à cinq millénaires. Pourtant, depuis quelques années et grâce à la mondialisation, il s’est fait connaître dans le monde entier. Et aujourd’hui, de plus en plus de thérapeutes et de patients de tous les continents optent pour les soins ayurvédiques.

Sur quoi repose la médecine indienne ?

L’Ayurveda est un type de médecine traditionnelle indienne qui observe la santé non seulement comme un état d’absence de maladie, mais d’une manière intégrale et holistique qui conçoit le soin de la personne en tenant compte de quatre aspects : l’âme, l’esprit, les sens et le corps . Le principe de ce remède est de vivre en équilibre, et pour cela, il recherche le bien-être et l’harmonie par la nutrition et l’épuration énergétique.

De plus, le principal attrait de cette conception de la santé et la raison pour laquelle elle convainc tant de gens. Elle ne se concentre pas seulement sur la recherche d’un remède lorsque le patient est déjà malade, mais aide également à prévenir les maladies. Ainsi, la santé et le bien-être sont compris comme un processus continu.

La médecine ayurvédique va de la nutrition au cosmétique, en passant par l’exercice physique et bien d’autres méthodes pour atteindre le bien-être. Bref, c’est un concept intégral de la santé. Pour en savoir plus, visitez le centre ayurvedique à Paris.

Les trois Doshas et leur signification

Elle est fortement déterminée par les Doshas ou humeurs physiques présentes dans le corps de chacun. Ce sont les entités qui se rapportent aux fonctions physiologiques. De plus, ils sont changeants et leur équilibre ou déséquilibre affecte également le reste du corps. Il y a trois Doshas différents chez chaque individu et ils interagissent tous les uns avec les autres et influencent l’état des autres :

  • Kapha :

représente l’eau corporelle qui compose les sécrétions et lie les tissus. Ce Dosha régit la stabilité et la structure du corps humain. Ainsi, un excès de kapha entraîne une surabondance de densité, de lourdeur et de prise de poids.

  • Pitta :

s’identifie au feu qui donne de la chaleur et transforme les substances. Il est associé à son tour à la conscience. Il intervient dans les processus de digestion, le fonctionnement du métabolisme, le maintien de la température, la perception sensorielle et la compréhension, c’est-à-dire à chaque fois que notre corps et notre esprit transforment quelque chose.

  • Vata :

lié à l’air qui se déplace et dirige les processus physiologiques ou le comportement. C’est la force vitale qui donne le mouvement, l’animation, la direction ou la motivation. Tout mouvement corporel, de la mastication, de la déglutition, des impulsions nerveuses à la menstruation (parmi beaucoup d’autres) nécessitent un vata équilibré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *